Association Nationale des Chasseurs de LApins et de défense des chasses TRAditionnelles




SAUVONS LE LAPIN 
et LA FAUNE SAUVAGE
avec L'ANCLATRA


 

DES Chasseurs et des SCIENTIFIQUES LUTTENT CONTRE la MYXOMPATOSE et la VHD

Equilibre Proie / prédateurs 

L’Anclatra  Aveyron est une section départementale d’un groupe national créé dans le début des années 70, pour épauler le laboratoireBIO ESPACE qui, depuis, a disparu car liquidé purement et simplement. Un chantage mensonger nous avait affirmé que si ce laboratoire cessait ses activités les poursuites judiciairesdont il était victime au travers de certains de ses membres seraient annulées. Nous avons obéi. Mais, hélas, les mises en examen sont tombées !

La Raison d’être de l’Anclatra Aveyron

Depuis 1970, ce ne sont pas moins d’un laboratoire pharmaceutique, 11 professeurs de faculté français, chinois et australiens, 4 scientifiques, 4 entomologistes et tous leurs collaborateurs et élèves qui se sont impliqués dans la recherche d’un vaccin, d’un procédé ou autre pour enrayer la myxomatose frauduleusement produite au début des années 1950.

Notre association y a aussi participé. Après la création d’un vaccin, le SG, le constat a été fait. Hélas, Il ne marche pas sur les populations sauvages.

C’est alors que, partout en France, les Anclatras créées, cherchèrent une autre solution qui s’avère comme étant LA SEULE efficace, au grand dam des censeurs qui passèrent leur temps à réduire à néant cette trouvaille. Ils ont en partie réussi car nous ne pratiquons plus, pour l’instant, respectueux de la loi

Mais, en fouillant bien dans la nouvelle notion qui est la biodiversité, nous nous apercevons que cette pratique gagnante, de mettre en présence 3 espèces animales sans aucune manipulation, dans la nature, fait partie de la définition même de cette biodiversité ( loi du 8 Aout 2016 au titre premier, principes fondamentaux, article 1er : »la biodiversité comprend les interactions entre les organismes vivants »).

Notre but est donc de restaurer et de maintenir la biodiversité en recréant le maillon de la chaine alimentaire perdu. Notre procédé, protégé par un brevet et prouvé, de façon empirique, inoffensif, attend donc actuellement le feu vert pour recommencer à restaurer de la biodiversité

Logo

Copyright ©. Tous droits réservés.